jeudi 22 août 2013

Elle se marie - La bohème #3


Je vous parle d'un temps
Que les moins de vingt ans
Ne peuvent pas connaitre
Montmartre en ce temps-là
Accrochait ses lilas
Jusque sous nos fenêtres
Et si l'humble garni
Qui nous servait de nid
Ne payait pas de mine
C'est là qu'on s'est connu
Moi qui criait famine
Et toi qui posais nue

La bohème, la bohème

Ca voulait dire on est heureux ...

Charles Aznavour (1965)



Dans mon atelier, la chanson de Charles m’inspire sur mon tourne-disque ou plutôt sur mon MP3.

Il me faut de la chaîne en laiton et des perles beige et camel. Et aussi des perles Swarovski vert émeraude. J’accentue le doublon de chaîne avec l’intercalaire et la libellule. Une petite cage à perle, un fermoir et voici un sautoir so bobo ! 




Fournitures : La Droguerie et Perles and Co


Et ce cabochon vert avec son trait de pinceau doré, il fera parfaitement l’affaire pour la bague. Comme tu le dis si bien Charles, on dirait le galbe d’une hanche.

Fournitures : Perles and Co


Ne nous arrêtons pas en si bon chemin Charles ! Pour les boucles d’Or.., je reprends les mêmes perles d’un si beau vert émeraude. Et pour donner un effet léger comme le vent, un pompon avec de fines chaînes en laiton.

Fournitures : La Droguerie et Perles and Co


 Avec sa robe en dentelles, ses espadrilles et ces bijoux, Ana incarnera l'insouciance de la bohème.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire