jeudi 30 janvier 2014

Mon Voltaire et moi ... une histoire de clous

On s'est rencontré sur Internet, il m'a montré sa photo, ses mensurations. Je lui ai envoyé un message pour se voir, on s'est donné rendez-vous et en un clin d’œil, il m'a plu... Je l'ai, tout de suite, emmené chez moi et lui ai promis une nouvelle vie à mes côtés.
Ah la la, je fabule, je délire... Il me rend dingue ce fauteuil !!!

Je vais vous raconter la transformation, étape par étape, de mon beau Voltaire...

1ère étape : le détapissage

Il faut, dans un premier temps, retirer les clous de tapissier. Pour d'autres, il s'agit d'un galon à retirer en trouvant le début de la couture (souvent cacher au coin de l'assise). Le galon est plus facile et rapide à enlever que les clous. En tout, j'ai mis 1h30 à enlever les 170 clous du repose-pied et 3h00 pour les 430 clous du fauteuil. J'ai utilisé :
- un tournevis plat
- une pince tenaille




Mauvaise surprise après avoir retiré tous les clous, il y avait un paquet d'agrafes à retirer... Tirages de cheveux ponctués de noms d'oiseaux !!! J'ai repris mon tournevis pour le passer dans les agrafes afin de les soulever et les enlever avec ma pince à bec plat. Au final, j'ai mis 2 heures de plus pour le détapissage du tissus. Je vous le dit, il faut beaucoup de patience pour cette étape.


Je me suis assurée qu'il n'y ait plus d'agrafes avant de travailler l'armature. Je vais conserver les tissus qui me serviront de patrons. Ça m'évitera d'avoir trop ou pas assez de tissus. Et voilà mon Voltaire en mode mousse jaune !!! La prochaine étape, ce sera de redonner un coup de jeune à l'armature en bois.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire